j'Martinique
Bienvenue sur le site
de la destination Martinique
CMT > Organisez > Histoire et Culture > Musées et Patrimoine > Le musée de la banane
j'M bouger

Le musée de la banane

Le musée de la banane

Habitation Limbè, quartier Fourniol - 97230 Sainte-Marie
Tél: 0596 76 27 09 - Fax: 0596 76 23 96
Tous les jours de 9h à 17h.
(Le dimanche du 1er décembre au 31 mars de 9h à 17/ Le dimanche de 9h à 13h du 1er avril au 30 novembre)
museedelabanane@orange.fr - www.museedelabanane.fr

Au cœur d’une plantation en pleine activité, le Musée de la Banane présente toute l’histoire de ce fruit : son origine, ses différentes espèces, sa culture, ses propriétés, ses utilisations culinaires. Baladez-vous dans le parc au milieu des bananiers rares et de fleurs exotiques et appréciez dans le cadre des cases colorées les douceurs et souvenirs à la banane.
Histoire Originaire d’Asie du Sud-Est, la banane fait son apparition dans les Caraïbes vers le début du XVIème siècle, mais c’est au XVIIIème qu’elle prend un véritable essor. Première production agricole à la Martinique, ce sont près de 300.000 tonnes qui sont exportées chaque année.

Le bananier est une plante géante qui donne naissance à un seul régime de banane.
Après la récolte du régime, le pied de bananier est coupé pour permettre au nouveau rejet de pousser plus facilement.
Il faut alors attendre de 6 à 8 mois pour voir apparaître la fleur, sortie du coeur de la plante, le long d’une hampe épaisse et courbée.
La fleur, appelée "popotte", s’ouvrira pour laisser apparaître un jeune régime de bananes.
Le régime sera récolté en général au bout de 90 jours.
La banane étant un fruit très fragile, il faut deux hommes pour récolter le régime, un coupeur et un porteur. Sur les marchés, on trouve de nombreuses variétés de bananes.
Elles se consomment crues, cuites, en dessert, en légumes, en jus ou en confiture.

Quelques Variétés :
La banane jaune ou créole, de type plantain.
La banane Ti nain ou Grande Naine. - La banane Fraycinette.
La Figue Pomme.
La Makandja ou Gros Michel.
La Figue Rose.
La banane corne.

Habitation Limbé, une histoire qui se perd !
Cette habitation, vieille de plus de deux siècles, n’a pas toujours eu le même nom, ni la même vocation. En effet, à l’origine et les vestiges de construction le démontrent, c’était une habitation sucrière, appartenant à la famille Levassor de Latouche.

Le nom de Limbé viendra plus tard, puisqu’il s’agit de celui d’un groupe négociant bordelais. Toujours est-il que depuis 1950, l’habitation Limbé est vouée à la culture bananière et qu’elle emploie une quarantaine d’ouvriers.

Le label « Tourisme et Handicap ».
Ce label attribué pour une durée de cinq ans consacre les efforts consentis pour accueillir dans de bonnes conditions une clientèle de personnes handicapés.